Les vins naturels d'Italie

Les vins naturels italiens

L’Italie, c’est 453 cépages, et au moins 10 fois plus de vignerons, alors comment rester concis ? La vie est faite de choix, alors tant pis : nous avons choisi pour vous le Piémont, la Vénétie, la Toscane, la Friule et la Sicile. C’est déjà pas mal.

Encore faut-il savoir les situer... Hop, en route ! Partons de Provence. À un jet d’anchois par delà la frontière commence le Piémont, moitié mer, moitié Alpes, des paysages soufflants et des cépages de légende : Nebbiolo, Barbera, Dolcetto, Cortese... on ne va pas lister les 42 non plus !

On continue tout droit et arrive en Vénétie. Dans « Vénitie », il y a « Venise », ça servira comme moyen mnémotechnique... On y boit des Valpolicellas, Amarone, Soave et du Prosecco, bien sûr. Ajoutons quelques cépages à la liste : Garganega, Friulano, Durella...

Prenez votre doigt et allez un peu en bas puis à gauche sur la carte. Une des régions italiennes des plus romantiques — la Toscane ! Vous voyez les collines ponctuées de cyprès, les ruines antiques de Chateaubriand ou Gladiator (chacun ses références), les champs de tournesol ? Qu’ouvrir dans ce paysage idyllique ? Un Sangiovese, sans hésiter !

Après les feux de l’amour toscan, plongez dans la méditerranée et nagez jusqu’en Sicile, ça vous rafraîchira avant l’ascension de l’Etna. Sur les pentes volcaniques, le gouleyant Nerello Mascalese devrait vous réchauffer. Vous pourrez toujours finir sur la partie ouest de l’île avec un peu de Nero d’Avola, frais et minéral.

Ne partez pas sans avoir goûté au joyau qu’est le Frioul. La fierté de ses habitants n’a d’égal que la magie de ses vins en amphore. C’est d’ailleurs là qu’est née la première DOCG (AOP en Italie) de vin orange, la Ribolla di Oslavia.

Pas de passeport ? Pas grave ! La Pangée vous régale :

Italie

Il y a 32 produits.

Affichage 1-24 de 32 article(s)

Filtres actifs